DU SON SUR LES MAINS (2010)

by UNDERGANG

/
1.
2.
DANS LA POUSSIERE Octopuss punk’s on the beat Pay attention to that freaky trick J’ajuste mes vers pour la troisième fois sur skeud Dépose en vrac ce qui dans le sad screen me véner La parole faut la prendre contre le monopole qui s'installe Même dans les bacs, l'underground reste en marge Alors on avance dans la poussière Avec une zic de révolte Des beat en reverse Capte le son tranchant sur le clic net Y’a que ça pour avoir l'impression d'être fixé Respect à tous ceux qui se bougent malgré la conjoncture Quand les instances se mettent à zapper sur la culture Après les free c'est les assos qu'on pousse à stopper Le seul moyen qu'ont les insoumis de haut parler Quand le monde s'enflamme sous les injustices Que les medias se retournent pour mieux sentir la mort lisse De plus en plus de fashion victims dans la presse Pour cracher sur le ton direct de ceux qu'on compresse Dans ce dédale de trottoirs où personne se regardent A chaque coin de rue je vois les chiens de garde D’une république qui ne respecte plus ses enfants Dénigre les plus faibles offre aux plus méprisants Chacun dans sa tour putain il est beau ce pays Si on passe les frontières c'est la même connerie Qui s'étale invisible et puissante, culte de l'innocence Pour mieux nous cribler de laisses et de repentances Alors on marche sur les platebandes de ceux qui nous toisent Amers rien ne pourra effacer leur ardoise Et si nos poches sont vides notre volonté fait balance Laissez nous vivre comme des fleurs qui sont belles puis se fanent Je n'laisserai personne me mettre en cage Je n'laisserai personne changer mon visage Je n'laisserai personne salir mon rivage Comme une ombre j'avance à l'état sauvage
3.
READY FOR THE JERK My jaws will bite your joyfulness man Verbal anthrax then wait for the postman Then call the pressman need some help from batman Your truth is my food then I eat every part of ya brain You let out a bellow to bitches callow But respect is the only way to gently put your head on pillow You’d better have a peaceful walk in meadows Lie down the grass and speak wit' sparrows Ready for the jerk man Mes lèvres bougent sur le mic et la poudre dans les bacs Se répand même en vrac les cartouches dans le sac Et la fougue sans l’trac en découdre en bloc coûte que coûte c'est le goutte à goutte qui débloque Electro-klash c'est à la page gamberge Tout le monde veut sa trace en backstage Vise la tête d'affiche bises dans les coulisses Amities factices on s'la fait Avocat à new york, clubber à Majorque Rude boy à Kingston, people à London BA ba des bandits bidons chaîne ultra maxi Et la bimbo qui sourit Desiderata des dandys Danser seul sur la piste du carré VIP On te suit pour ta C on aime être surtassés On kiffe sur les tassepés on finit harassés Fait le bandit Les basses trinquent pas pour les baltringues Dans ma zic de martien que de virages en épingles Sur ce riddim sec des idées raides Qui traite sans gêne des mecs qui s’trainent Qui sont là juste pour paraître Qui s’avancent puis mattent par la fenêtre Le lèche botte c’est un job Et pour le style un crête une robe Ton nom en gros sur l’affiche T’as rempli les bonnes cases sur ta fiche Et ceux qui passent la soirée dans les loges En after show te couvriront on d’éloges Y’a pas de fond mais des lights et du son Des girls de 15 piges qui s’accrochent à l’hameçon Alors reste en place dans ton monde Pendant qu’mon stylo vagabonde Fait le bandit Mais parfois le vent tourne
4.
OVER MY TEARS Following my peers When the sky's dark in town Over my wings Just a bloody countdown Shake my past Spend my life Over my tears over my brain Just a bloody countdown inside my head
5.
This World 01:07
6.
Anonymes 04:24
ANONYMES On crève anonymes Dans un monde de la frime Où les illusions nous rassurent Théorie contre-nature On nous flique, nous trique, nous traque Va te planquer si t'as pas la carte Du parti de l'extrême déguisé 20 h dans les chaumières la télé s'allume Le serpent s'enroule autour de ta tête Et te désigne les boucs émissaires Pour le blanc c'est le beur Pour le beur c'est le feuj Pour le feuj c'est le black Pour le black c'est le jaune Bleu blanc rouge, rien à foutre de la couleur Un drapeau blanc avec écrit « liberté » au marqueur Depuis le world trade on nous parque dans la peur Te filme, te fiche, te séquestre dans la terreur Quel nom donner aux attentats économiques Qui créent la misère en Asie, en Afrique On expulse comme des chiens des familles et leurs minots Attitude de la police façon gestapo La guerre est invisible et transite dans ton dos Banque à banque, loi par loi, elle progresse fait son show Sous couvert de progrès, de changement, de renouveau Quand la monnaie monte, les magnats dealent avec les démagos
7.
GOTTA BREAK IT Blast on the way As a foreplay Life’s too short but I'm born to break it Straight in a typhoon shake it's not a secret My non-stop mind-jacking is not moderate My second life skin gonna break it break it Cos’ each time ya free ride is like a bullet When ears foot and eyes are separate And your soul for ever temperate Now for sure you gotta break it break it Too much bastards speak westernization A same way of life 4 all the nations But freedom’s not a new VIP fashion Our streets are our jails then keep on keep on At least I rhyme on line with tha click in head It’s the way I found to share love and bread From the “a” to the “z” now I wake the dead Cos’ time is there I don’t wanna stay in my bed
8.
DU SON SUR LES MAINS Y’a du vol dans les espoirs Vicious Smile Des rues comme des trous noirs Like a snake in my bed Des allées pleines de gens et de vide Pleines de shop et de flics Vicious Smile Reines du toc et du chic Et tes shoes qui martèlent ce théâtre Like a snake in my bed Y’a du son sur mes mains et du sang sur les murs Des larmes dans les livres dans le miroir des murmures Du vent dans les nuits des gouttes sur le sable Des traces de pas qui s'arrachent quand les poings sont serrés Y’a des cris dans les peuples et de l'or dans les pleurs Des liasses sous la souffrance et des phrases sans consistance On donne ce qu'on peut quand on n'a rien On prend ce qu'on veut quand on est loin Un rire un entaille quand tout fout l'camp on s'évade Des terrains vagues sans barques où le quotidien te rend barge J’ai des rimes dans la tête et des rythmes sur les mains Un petit air qui persiste au réveil le matin Alors je gratte sur la feuille blanche Avec un sourire acide comme un air de revanche De vengeance pour la trime now en stand by Un combat pour ne pas oublier le moindre détail
9.
1984 04:26
1984 These are my roots back again under the rain A trop se taire on devient complice La tête collée si près de la matrice Le poids du doute qui appuie sans cesse Sur les rêves et ce quotidien qui t'agresse Pas le choix tu te lèves et tu taffes Et les jours qui passent et défilent dans la glace Te rappellent que ta vie semble écrite Dans un livre que tu n'as pas le droit de lire Le visage marqué par les jours de silence où il fait noir Les mains usées pour le bénéfice de mecs en costard Quand le bonheur se monnaye en bleu de travail Et que perdu tu tente de trouver la faille Comme du bétail on nous traite et personne ne s'excuse Et personne ne recule, et le beau monde s'amuse C’est le vide dans les têtes et le temps qui s'efface Pour laisser place à la dette Quand les cons se réveillent c'est pour mieux nous endormir A coup de pilules, de scoops et de sourires Rien à foutre des enfants rien a foutre de la planète 1984 sur la table de chevet, c'est net Je ne sais pas de quoi demain sera fait mais aujourd’hui est à nous Il leur faudra du courage pour nous mettre à genoux Chaque geste est important du plus petit au plus grand Donnons le meilleur de ce que Léo appelle l'en dedans Chacun à sa façon possède une arme Chacun à l'intérieur peut canaliser ses larmes Agir dans son domaine et partager ses espoirs Tout faire pour lutter contre la notion de pouvoir C’est toujours le même thème vouloir moins de souffrance Moins de haine moins de consciences en errance Unis plus forts continuer la lutte contre les évidences Ne plus marcher au pas et se mettre en dissidence
10.
Emergency 01:36
11.
BODYBAGDAD REISSUE Someone else in a bodybag now
12.
Long Goodbye 04:02
LONG GOODBYE I spent a long time barking like a dog Drowning myself in a sweet smoke Move up your body Long goodbye to the democracy Y’a comme un arrière goût d'influence politique dans le journaux Un peu trop de faces détendues dans le petit écran populo Mind on tv off je persiste A croire que l'avenir c'est ton cercle et pas le showbiz Les vieux comeback de campagnes électorales Quand tout se mélange bienvenue dans l'aire des amalgames Aux ordres du roi à présent ils sont légions A marcher au pas du plus ridicule au plus con Quand on renfloue son compte le froc baissé devant le pouvoir Peopolitique la cour devenue un défilé de stars Nouveaux termes droite décomplexée synonyme de mépris Fichage délation répression ça taffe au mérite J’appelle ça passer la démocratie au hachoir Comment chier sans vergogne sur 200 ans d'histoire Alors je lâche une goutte de poison dans cet océan de mensonges C’est toujours ça de laissé contre ce mal qui nous ronge Je reste sur ma faim sur ma peine sur mon mic sur la dalle sur ce flow Pas moyen de lâcher l'affaire en vain je laisserai derrière moi ces quelques mots Y’a qu'ça à faire sinon c'est la ceinture C4 ou la dope ou la tise J'laisse ça à la loose combattre avec les vers m'aiguise Partageons l'utopie défendons le terrain J'm'accroche à mes rêves pour mieux zapper ces putains de pantins Notre seul pouvoir le vote et la rue et la contestation Profitons en tant que la milice n'est pas dans nos maisons Agissons en tant que citoyen du monde Loin du nombrilisme qui se déverse sur les ondes La tête dans les nuages et les pieds dans la boue La vraie vie n'est dans la télé mais dans les graines semées chaque jour Matte la nature puis pense à ces cons qui se déchirent Du vent comparé à nos rites à nos sourires La route est longue mais les racines sont profondes Et les branches de cet arbre demain leur feront de l'ombre
13.
14.

about

credits

released September 13, 2010

All tracks written, composed and performed by Cedric "Undergang" Gleyal.
Mixed by Undergang.
Mastered by Plume @QDC Studio

license

all rights reserved

tags

about

UNDERGANG Toulouse, France

Electronic french producer, drummer, guitarist, scratcher, singer, bassist... From rock to dubstep, including indus, metal, hiphop, drumnbass and trip hop influences ! Check out now !

contact / help

Contact UNDERGANG

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like UNDERGANG, you may also like: